Rechercher
  • energieessentielle

La magie noire


La magie noire réfère traditionnellement à l'utilisation du surnaturel ou de pouvoirs magiques à des fins maléfiques ou égoïstes.


De la même manière que la magie blanche, les origines de la magie noire peuvent être attribuées au culte primitif et ritualiste des esprits. À l'inverse de la magie blanche, qui possède des rituels similaires aux rituels primitifs chamaniques (que je vous détaille dans un article dédié) qui s'efforcent d'être au plus près des esprits, les rituels développés pour la « magie noire » sont faits pour invoquer ces mêmes esprits pour qu'ils produisent des résultats bénéfiques pour le praticien.


Alors que la « magie naturelle » est devenue populaire parmi les gens cultivés et les classes supérieures du 16e et 17e siècle, les rituels magiques et la magie folklorique sont restés soumis à la persécution. La magie naturelle pour faire simple, c’est l’exercice de prendre un fait merveilleux (miracle, superstition...) et de tenter de l’expliquer par des faits rationnels naturels, donc n’ayant pas grand-chose de vraiment magique dedans…


Dans un contexte moderne, la ligne entre la « magie blanche » et la « magie noire » est un peu plus claire et les définitions les plus modernes mettent l'accent sur l'intention plutôt que la pratique. Il y a également une mesure à laquelle de nombreux pratiquants modernes de Wicca et de la sorcellerie ont cherché à se distancier de ceux qui voulaient pratiquer la magie noire. Pour simplifier on pourrait dire que la magie blanche est faite avec le cœur pour faire le bien autour de soi et que la magie noire sert à des fins uniquement orientées ou égoïstes afin de manipuler les énergies dans un sens convenu qui sert les intérêts du pratiquant ou de celui pour qui il travaille.

Quelques pratiques et rituels de magie noire :

· Les sorts des véritables noms (votre prénom et nom de famille) : la théorie que savoir le véritable nom d'une personne permet d'avoir le contrôle sur cette personne. Cela peut aussi être utilisé pour être connecté à l'autre personne ou la libérer d'autres compulsions, c'est donc une zone grise (qui peut être vue comme magie blanche ou noire). D’ailleurs de nombreux magnétiseurs travaillant à distance utilisent le nom de leur patient comme base de travail.


· Les rituels d'immortalité : selon leurs croyances, après la mort la vie est finie, et être désireux de vivre au-delà du naturel n'est pas en accord avec les lois de la nature. Ces rituels visent à défier les lois de la nature (comme la médecine ?) ou à transposer l’énergie vitale d’un individu vers un autre pour maintenir le sort. Cela pose également le problème que pour tester ce sort, il faut que le sujet soit tué. Parallèlement, on rejoint l’idée que lorsque nous n’acceptons pas la mort de quelqu’un, nous pourrions nous servir de magie noire ou de nécromancie pour le garder avec nous, cela rejoint le principe même de la magie noire : l’utilisation de forces supérieures à des fins purement égoïstes et contre-nature.



· La nécromancie n'est pas obligatoirement définie en tant que magie noire, mais comme toute magie qui a un rapport avec la mort elle-même, on l’associe souvent à la magie noire, soit par le biais de la divination des entrailles ou l'acte d'élever le corps (comme dans the Walking Dead), par opposition à la résurrection qui entrerait plutôt dans le concept d’immortalité.


· Les malédictions et les maléfices : une malédiction peut être aussi simple que souhaiter que quelque chose de mal arrive à quelqu'un, ou aussi compliqué que d'effectuer un rite complexe pour s'assurer que quelqu'un meurt. Là encore on retrouve un concept très intéressant : la force de la pensée. J’en parle régulièrement dans mes articles et conférences. Tout ce que nous pensons émet une forme d’ondes ; nous avons tous entendu parler de la méthode Coué par exemple, sachez que cette méthode n’est qu’une simple extension de toutes les bases de la magie blanche : vouloir faire le bien, souhaiter la guérison de quelqu’un, faire que de l’eau émette une radiation positive etc… Donc en souhaitant du mal à quelqu’un ou en étant pessimiste sur l’état de santé d’une autre personne ou d’un animal, quelque part cela revient à faire de la magie noire envers cette personne. Le pouvoir d’une prière ou d’un maléfice ne nécessite pas forcément de rituel défini ni de mode d’emploi, il suffit d’y penser fortement. Je profite de ce passage pour vous rappeler que tout ce que nous envoyons vers l’extérieur nous revient au centuple, l’effet boomerang de la loi d’attraction est formidable lorsque nous recevons bien plus que les fruits de notre travail, mais du coup lorsque nos pensées sont négatives, elles sont négativement démultipliées envers nous-même, pensez-y la prochaine fois que vous vous énerverez contre votre belle-mère !


Que peut-on mettre en place pour se protéger contre la magie noire ?


Pour se prémunir de toute “attaque” de magie noire, il est bon de purifier votre espace avec l’encens approprié (pour les bases de l’utilisation des encens, voir ma vidéo Youtube sur les encens).


Consulter un praticien qui sache correctement effectuer une protection globale et enlever les malédictions (moi par exemple).


Rester hors d’atteinte grâce à la pensée positive. Rappelez-vous : tout ce vous pensez vous revient démultiplié, donc la pensée positive vous permet de recevoir encore plus de positif de l’Univers, cela crée un équilibre énergétique inattaquable.


Porter sur soi des pierres de protection ou des objets créant des ondes de forme : tourmaline, œil de tigre, triquetra, fleur de vie etc…


Voilà maintenant que vous en savez encore plus sur la magie noire que ce que vous vouliez savoir, retenez le plus important : la force de votre pensée est le meilleur axe de travail et votre meilleure protection contre les attaques énergétiques !

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout